Soleil bleu

Soleil bleu


SITE DE LA PEINTRE CLAUDE GIBRAT : tableaux, expositions, coups de cœur artistiques

Membres

dimanche 15 juin 2014

Une expo se termine...



Estagel avril-mai 2014


La fin d'une exposition s'accompagne toujours d'un petit moment de tristesse, nostalgie d'une période singulière, faite de rencontres, de convivialité et d'échanges autour de la peinture.
Nostalgie aussi de ce lieu particulier qui appelle les souvenirs de mon enfance...

La fin d'une exposition ressemble à cela...






... Mais aussi à cela...

Les tableaux que vous ne verrez plus











Très bon dimanche à toutes et à tous !

12 commentaires:

  1. oui c'est toujours un peu triste.. la fin d'une expo... e viva la prossima! baci

    RépondreSupprimer
  2. Lorsque l'on a travaillé passionnément à un événement, quel qu'il soit (je pense en ce qui me concerne aux répétitions que nécessite un concert, le plaisir, la fièvre, l'émotion que l'on éprouve) et qu'enfin le jour J arrive, que l'on produit avec ferveur le résultat de tant de travail, et qu'enfin, l'on boucle la boucle, un moment très nostalgique s'ensuit : celui où l'on sait que l'on ne vivra plus toutes ces joies, ces émotions... Jusqu'à la prochaine fois ! Heureusement !

    RépondreSupprimer
  3. Tout ce qui prend fin est toujours un peu nostalgique. Mais en même temps cela permet de faire un bilan et de passer à l'expérience suivante. Cette expo a été un succès car tu as bien vendu. Je suis heureuse que le tableau des Langhe est fait partie des tableaux venus. Il y a quelque part quelqu'un qui l'aimait autant que moi! Mais j'en garde la photo grâce à ton blog.
    Bon dimanche à toute la famille marseillaise.
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Norma, tes oeuvres ont bien plu, je vois, (le petit triptyque de Noël en rouge et vert est parti, je l'aimais, entre autres, car le 2e aussi...lol)
    Ah lala, je connais bien ce sentiment de mi-euphorie mi... Je ne dirai pas mi-tristesse, mais on est dans le sentiment du "ce n'est qu'un au revoir mon frère". Euphorie parce que l'on a vendu des toiles, je dirai plutôt : on a transmi des images, et l'on est émue à chaque fois, car le public a été séduit par notre imaginaire et cela nous touche. Et mi tristounet car c'est déjà fini lol Et puis c'est de la passion tout cela ! Chaque tableau fait un peu partie de soi... C'est assez inexplicable d'ailleurs lol
    J'ai encore un énoooorme rouleau de papier bulle au sous-sol. L'envie de reprendre les pinceaux me revient tout doucement, trèèèès lentement, en admirant tes tableaux.
    Gros bisous Norma, continue de laisser aller ton inspiration, elle est superbe.

    RépondreSupprimer
  5. Un bon bilan semble-t-il . Il faut maintenant penser à la suivante , reprendre les pinceaux , chercher une nouvelle inspiration , et anticiper le plaisir d'une nouvelle prochaine expo !
    Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Nous ne les verrons plus mais, ils continuent à vivre à travers d'autres yeux et dans d'autres cœurs.
    C'est le sort(ilège) des œuvres, sorties de l'imaginaire d'un peintre, elles prennent vie et comme des enfants, vont voler de leurs propres ailes et animer d'autres imaginations.
    C'est donc une belle expo qui se termine.
    Riche en émotions et souvenirs elle viendra nourrir la suivante et, la nostalgie cédera certainement un peu sa place au plaisir de la création pour le prochain accrochage.
    Je t'embrasse Norma.
    Belle soirée à vous quatre.

    RépondreSupprimer
  7. Félicitations, Norma, pour le succès de vos tableaux qui sont partis chez des amateurs d'art commencer une nouvelle vie ! Malgré un pincement au coeur compréhensible, n'est-ce pas l'occasion de réfléchir à l'organisation de vos prochaines expositions? Je vous souhaite une heureuse semaine et vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. C'est un peu comme un baby blues, confusion des sentiments, tristesse liée à une rupture de relation fusionnelle jusque là...
    Tes "petits" vont faire le bonheur de personnes qui les ont adoptés d'emblée, tu peux être très fière Norma, c'est une belle réussite.
    Les tableaux à remballer c'est un peu comme les valises : on préfère les préparer que les ranger.
    Une expo qui se termine, c'est une autre qui se prépare déjà dans la tête, avec les acquis des précédentes, alors... bonne continuation dans ta peinture.
    Je t'embrasse, Norma

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour cette exposition ! C'est super pour toi d'en avoir vendu quelques uns, même si cela te fait un petit pincement au coeur des les avoir vu partir.
    Remarque bien norma, que l'on peut toujours retrouver tes tableaux qui ont pris la clé des champs en venant cliquer sur ton billet !
    Mais je ne me fais pas de souci... tu trouveras bien quelques idées pour les remplacer en nous surprenant encore !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  10. félicitations pour tous les tableaux que tu a vendu, chère Norma!
    je comprends bien sûr ta tristesse, mais il y a la gratification du résultat et aussi un' occasion en plus d' être retournèe au pays natal.

    RépondreSupprimer
  11. Je suis ravie pour la réussite de cette exposition, Norma.
    Le lieu m'a semblé très chaleureux . Et puis, tes toiles
    ont trouvé des amateurs qui vont avoir le plaisir de les
    avoir sous les yeux. C'est très gratifiant . Maintenant, il
    faut reprendre les pinceaux et tu vas retrouver les
    souvenirs de tes dernières ballades . Je t'embrasse bien fort.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  12. Ah...que l'on ne verra plus...mais trois d'entre eux, je les vois tous les jours pour me rappeler une belle rencontre...Bisous ma très chère Norma.

    RépondreSupprimer

Votre touche de couleur...